Sur canal Insep : 

Auteur :
Cécile Ottogalli-Mazzacavallo

 

 Quand la performance sportive se joue hors de la piste

Le 29 novembre 1913, dans les salons de l’Automobile Club de France, la Fédération Internationale d’Escrime (FIE) est fondée. Animés d’un esprit d’union, les représentants de neuf pays veulent croire à l’avènement d’une entente cordiale au moment même où l’Occident est une véritable poudrière. Déterminante dans le processus d’harmonisation des règlements sportifs, la FIE entend répondre à plusieurs années de tensions, de conflits et de rapport de force entre les deux nations pionnières de l’escrime sportive : la France et l’Italie. Toutes deux sont historiquement et culturellement à l’origine du développement et de la sportivisation de l’activité, mais selon des logiques, des valeurs, des techniques, des équipements et des règlements différents. Ainsi, à l’heure où se développe l’ère de la performance sportive, notamment via les Jeux Olympiques, ces deux écoles d’arme se battent pour imposer leurs règles et asseoir leur hégémonie. L’objectif de la communication vise à cerner les conditions et les étapes de cette création, socle fondateur de la performance sportive en escrime. La revue internationale Les Armes, ainsi que les correspondances de la FFNE, du CNOSF et du CIO avec la FIE constitueront le corpus de référence de l’analyse.

 

 

Compteur d'affichages des articles
233254